1964 : La Réunion s’ouvre au monde  1964 : La Réunion s’ouvre au monde

La télévision a fait enfin son apparition sur l’île. Finis les bals la poussière. Tous les soirs les Réunionnais se retrouveront chez eux autour de leur feuilleton favori, "Vol 272".

C’est aussi l’époque où Gillot devient aéroport international et accueille en 1968 Jean-Paul Belmondo et Catherine Deneuve en tournage sur l’île pour le film de François Truffaut "La Sirène du Mississipi". L’île s’équipe de routes, de ponts, d’hôpitaux, d’écoles.

La SIDR signe la modernité en construisant le premier "gratte-ciel" de l’île, à Bois de Nèfles. La tour comporte 9 étages. Techniciens et spécialistes planchent sur les plans de la cité Michel Debré destinée à remplacer l’amoncellement de bidonvilles aux alentours de Saint-Denis.

Pour mener à bien ce projet, la SIDR devra elle même s’occuper des routes d’accès et des adductions d’eau courante.

 


Dans la même rubrique :
     


Accueil  |  Plan du site  |  Contact  |  Mentions légales  |  Politique Vie Privée  |  AC / EXPERNET