Rapports d'activité

2017 signe la réorganisation réussie de l’actionnariat de la SIDR avec l’arrivée de CDC Habitat comme actionnaire de référence et comme partenaire industriel de premier plan.

C’est donc en appui des équipes réunionnaises que CDC Habitat intervient désormais, afin d’accompagner la SIDR dans sa stratégie de développement et de redressement économique au service des familles réunionnaises.

Les comptes 2016 de la SIDR contiennent un grand nombre d’indicateurs positifs : un résultat net de 3,9 M€, un effort de construction qui reste soutenu avec 999 logements neufs livrés, une politique d’accession sociale toujours vivace puisque 109 logements ont été vendus, etc.

Cependant des efforts importants restent à faire, notamment pour maîtriser les charges de fonctionnement. Mais c’est dans la réhabilitation du parc ancien, qui est sa première priorité stratégique, que la SIDR obtient les résultats les plus remarquables : le budget consacré à la rénovation et à la maintenance du patrimoine s’est élevé en 2016 au niveau jamais atteint de 64,4 M€.

L’effort ainsi déployé en faveur du patrimoine s’accompagne d’un investissement très important dans le capital humain de l’entreprise, qui bénéficie d’un plan de professionnalisation conséquent. Ce sont surtout les équipes de la gestion locative qui en profiteront, car c’est entre leurs mains que repose au premier chef l’équilibre de l’exploitation, objectif principal de l’entreprise à l’horizon 2020.

Avec un résultat net comptable de 6,1 M€ en 2015, la SIDR tourne résolument le dos à deux exercices lourdement déficitaires.

Cette performance, qui demeure tributaire d’éléments exceptionnels, est surtout remarquable dans la mesure où l’activité courante est quasiment à l’équilibre, grâce à une diminution drastique du coût de gestion.

Après une crise de croissance dont les effets se feront encore sentir en 2016, la SIDR doit s’attacher à consolider les résultats obtenus en 2015, en particulier : générer, grâce à une gestion rigoureuse, les ressources financières importantes qu’exigent la remise à niveau du parc ancien et le traitement des réclamations techniques ; professionnaliser encore plus ses méthodes de travail, et renouer avec la politique de proximité qui a longtemps été sa marque de fabrique, pour une plus grande satisfaction du client et une meilleure cohésion sociale dans les quartiers.

Et ainsi contribuer durablement au développement d’une offre de logement attractive pour le plus grand bénéfice des Réunionnais.

Intensifier sa politique de réhabilitation, consolider ses programmes de constructions neuves qui ont permis la mise en service de 1 337 logements en 2014, réaffirmer sa vocation sociale, assainir ses finances en mobilisant ses équipes pour se donner les moyens de ses ambitions : tels sont les défis que la SIDR a inscrits dans son plan stratégique « Excellence 2020 ».

Changement de Directeur Général 
Après sept ans passés à la SIDR en qualité de Directeur Général, M. Philippe Jouanen a quitté ses fonctions le 31/12/2013. Le 7 novembre 2013, le Conseil d’Administration a nommé M. Bernard Fontaine en remplacement de M. Philippe Jouanen. Le nouveau directeur général a pris ses fonctions le 1er janvier 2014.

 

La SIDR a connu une évolution significative de sa production au cours des six dernières années, se positionnant de fait comme le premier acteur du logement social outremer et l’un des tout premiers au niveau national. Après une année 2012 exceptionnelle en terme de production de logements, la tendance devrait se poursuivre en 2013, avec un niveau de livraison record de 1 400 logements.

Avec quelque 1 319 logements livrés, l’année passée affiche d’ores et déjà un niveau de production historique.