Les bons réflexes pour la période cyclonique

A La Réunion, la saison cyclonique commence en novembre pour se terminer au mois d’avril.

La SIDR vous invite à toujours plus de vigilance et à vous préparer, dès à présent, à revoir les gestes essentiels pour assurer la sécurité de tous.

ALERTES CYCLONIQUES

Pré-alerte jaune : une menace au delà de 24 heures

Elle constitue pour chacun une mise en garde contre le danger cyclonique. Une perturbation cyclonique évolue sur la zone. Elle présente une menace pour La Réunion dans les jours qui suivent (24 à 72 heures). Les habitants de l’île doivent prendre leurs précautions pour vérifier leurs réserves : eau, nourriture, bougies, radio, piles, médicaments…

Alerte orange : danger dans les 24 heures

Elle indique que la menace cyclonique se précise. Il y a un danger pour l’île dans les 24 heures qui suivent. L’alerte orange pourra être éventuellement maintenue après le passage du phénomène, si un retour de celui-ci est envisagé dans les 24 heures.

On notera que le fait de placer l’île en état de vigilance, voire alerte orange n’implique pas que les conditions météorologiques se soient dégradées, il est possible que l’arrivée d’un cyclone soit précédée d’un beau temps. A contrario, en pré-alerte cyclonique ou en alerte orange, l’île peut connaître des conditions météorologiques défavorables. La vie économique continue, mais les établissements scolaires et les centres de loisirs sans hébergement sont fermés et doivent être évacués.

Alerte rouge : alerte avec préavis de 3 heures, danger cyclonique imminent

Elle indique que le danger cyclonique est imminent, la tempête ou le cyclone affectera l’île ou sa périphérie immédiate dans les heures qui suivent avec l’apparition des conditions cycloniques, soit des vents moyens supérieurs à 100 km/h avec des rafales excédant les 150 km/h.
Afin de permettre à l’ensemble de la population de rejoindre son domicile ou de gagner un abri avant que toute circulation soit interdite, la décision de passage en Alerte Rouge est annoncée avec un préavis de trois heures.

Alerte violette : préavis de 3h minimum

La prévision de vents cycloniques impose le confinement de la population pour assurer sa protection contre des vents supérieurs à 200km/h. Le danger est exceptionnel. Attention, notez que les services de secours, eux aussi, doivent être confinés. Ils ne pourront donc pas se déplacer si vous les contactez.

Phase de sauvegarde cyclonique

Elle indique que la menace s’est écartée mais il reste des dangers. Durant cette phase, des décisions d’interdiction de circuler ou de fermeture des écoles peuvent être maintenues.